JAIDA, la société de financement des institutions de microfinance (IMF), renforce son appui au secteur. Au premier semestre, l’encours des prêts clients a évolué de 8% par.rapport au 30 juin 2021, pour atteindre 882,87 millions de DH.

Après le déblocage en mars dernier d’un prêt sénior sur 5 ans pour un montant de 50 millions DH,  JAIDA a débloqué en mai un tirage de 50 millions DH  (prêt subordonné sur 7ans), soit une production totale de 100 millions DH depuis le début de l’année 2022.

JAIDA détient également des engagements de financement signés et en attente de déblocage d’une valeur totale de 150 millions DH.

Par ailleurs, la société a allégé sa dette. L’encours endettement a baissé de 55 milions de DH soit -10% par rapport à juin 2021 pour atteindre 502,84 millions.

Cette variation est expliquée principalement par :
 L’optimisation du refinancement par l’émission obligataire privée de 200 MDH réalisée en novembre 2021 ;
 Le remboursement total des lignes bancaires court terme (CT) en décembre 2021.

Au 30 juin 2022, JAIDA a réalisé un produit net bancaire de 12,6 millions de DH en amélioration de +6% par rapport à juin 2021. JAIDA affiche également un résultat net positif de 4,5 millions de DH en progression de +9% par rapport au 30 juin 2021.

Pour télécharger le communiqué:

Jaida – CP -T2-2022

JAIDA a pour mission de soutenir le secteur de la microfinance au Maroc et de servir de plateforme pour drainer de nouveaux capitaux privés vers le secteur de la microfinance, d’améliorer la coordination des bailleurs de fonds et de renforcer le partenariat public privé dans le cadre d’une stratégie de développement social et de la protection de l’environnement.

La société a ete créée par les actionnaires fondateurs : la CDG, la KfW (banque allemande d’aide au développement), la Caisse des Dépôts française (CDC) et l’Agence Française de Développement (AFD), qui ont été rejoints en 2010 par Barid Al Maghrib.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here